m23top

 

Karim wade : Béni et honni

L'image de Karim wade telle qu'elle s'offre à travers les médias et dans les propos de l'homme de la rue, est ambivalente ; son irruption sur la scène politique Sénégalaise intempestive et dérangeante.

Si l'homme dégage une prestance certaine et montre dans l'épreuve de la gouvernance une véritable stature d'homme d'Etat, il n'est, aux yeux des sénégalais,  que le "fils de son président de père" ,imposé et révêtu d'attributs indus.

Karim a laissé des réalisations palpables et  il n'a pas été possible , après la chute de son père, dé l'épingler  pour faute de gestion ou pour détournement de deniers publics. Il a fallu recourir à de véritables expédients  pour le mettre hors de la scène politique voire  des limites du territoire.

Pourtant le peuple Sénégalais avait déjà tranché en le renvoyant à ses études quand, en 2009, il s'était lancé dans la course pour la conquête de dakar.Mais alors pourquoi le régime de Macky sall a-t-il voulu le mettre définitivement au placard ? En quoi Karim est-il génant ? Serait-il en mesure d'infléchir la courbe de son impopularité ? Ou est-ce le Sénégalais lui-même qui n'est pas fiable ? Après tout nous sommes bien le pays de la transhumance politique.

faudrait-il lire, derrière les démêlés judiciaires de karim le signe de la méfiance de la classe politique à l'endroit de son propre electorat, versatile et sensible à l'attrait de l'argent facile ?

Et puis, et c'est peut être paradoxal, si le PDS est en déliquescence avancée, les Wade continuent à jouir d'une véritable adoration dans bien des milieux de nos villes et de nos campagnes.C'est indéniable, si Karim wade revenait, il faudrait le prendre très au sérieux  et je soupçonne nos retors politiciens d'en être bien conscients !

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé

Unite Galleryyena marre